En été on peut avoir envie d’un dessert froid, voir glacé, fondant, au bon goût de fruits, avec une touche de croquant craquant, sans pour autant avoir envie d’une glace.

Ce challenge personnel , je l’ai relevé avec cette composition  réalisée uniquement avec des ingrédients bio !

Une crème de soja façon panacotta, surmontée de quelques biscuits et d’un granité de crème à la cerise …

Dessert ou petite gourmandise pour accompagner un thé parfumé, dégustez-le comme il vous plaira !


Sojacotta tonka et granité cerise

Pour 6 petites verrines – A préparer la veille

500g de cerises, 20cl de crème fraiche, du sirop d’agave,  20cl de lait de soja, 1/2 fève de Tonka, 3 cuil à café de jus de pruneaux, 1g d’agar-agar (1/2 sachet)

 De la poudre d’amandes , 2  petit beurre bio (ou 2 biscuits pas trop beurrés – je deconseille ici les speculoos dont la richesse en cannelle écrasera les parfums de la crème)

 

 soja cotta b3

 

Préparer la crème glacée granitée

Nettoyer et dénoyauter les cerises. Dans le blender, mixer les avec la crème et un trait de sirop d’agave.

Verser dans un bac à glace et faire prendre au congélateur au moins une nuit.

Nota : avec une sorbetière le résultat est peut être un peu plus rapide et la crème sera plus mousseuse.

Préparer la crème

Dans une casserole, porter à ébullition le lait de soja avec la fève de tonka rapée et le jus de pruneau. Laisser infuser 10 minutes en fouettant de temps en temps pour éviter qu’une peau ne se forme en surface. Passé ce délai, verser l’agar-agar, fouetter et porter à ébullition pendant 2 à 3 minutes.

Verser dans les verrines. laisser refroidir. Faire prendre au froid une nuit.

Le lendemain

Ecraser les biscuitset répartir la poudre sur la crème au pruneau raffermie.

A l’aide d’une fourchette, gratter la crème glacée pour obtenir un aspect granité. Disposer sur les biscuits.

Saupoudrer de poudre d’amandes. Servir aussitôt.

 

 soja cotta b1

soja cotta b4