Oui, je suis un bec sucré !

Si je n’aimai pas le sucre, je ne serai jamais lançé dans ce blog dédié à la chose sucrée, et chocolatée !

Du sucre de canne brut complet (ou Rapadura ou Muscovado, c’est la même chose) au sucre glace ultra-raffiné et broyé, en passant par les sucres blonds, roux, blancs, sirop d’agave, melasse, vergeoise, tous présentent des gouts, des aspects, et aussi des qualités techniques bien différentes.

Mais si vous me lisez régulièrement vous savez qu j’ai une attirance pour le sucre de canne complet. Avant tout parce qu’il est BON et AROMATIQUE,  avec ces notes de vanille et de cacao cuit, de réglisse pour certains. Ensuite, il est MOELLEUX, oui, oui ! Naturellement humide, il glisse tout doucement et “s’écoule doucement” dans les doigts quand on casse les morceaux. Mais surtout il est BEAU. Beau dans son bocal avec sa couleur de terre, marron, des éclats adorés, et ces grains parfois très bruns, presque cacao, et aussi BEAU lorsqu’il fond.  Versez-en un peu sur du yaourt et observez comment il fond vite comme si c’était du caramel…

C’est sans aucun doute mon sucre préféré, à un bémol près, il ne convient pas à la préparation du caramel (pour lequel il faut du sucre très raffiné), ou du moins je n’ai jamais réussi !

Cependant , j’ai réalisé une sauce délicieuse, qui fait des merveilles avec des crêpes, ou alors en coulis sur des fruits jaunes ou enfin sur des GAUFRES.

Pensez-y c’est Mardi Gras aujourd’hui !


sauce caramel b3

Sauce au caramel

Faire chauffer la crème dans une petite casserolle

Dans une casserole à fonds épais, chauffer à tout petit feu le sucre jusqu’à obtenir un sirop très épais qui forme de grosses bulles. Attention à ne pas laisser brûler !

Hors du feu, verser la crème chaude sur le sucre cuit (attention à ne pas vous bruler) et tourner à la cuillère en bois, jusqu’à obtenir une crème homogène.

Verser dans un pot en verre. Laisser tièdir.

sauce caramel b1       sauce caramel b2